Taiso

Le Taiso ou echauffement est fondamental avant la pratique de tout sport, voici pourquoi et comment s'échauffer:

A quoi sert la phase d'échauffement au début du cours ?

  • à faire monter la température du corps, à élever le rythme cardiaque, et à habituer aux muscles du corps à faire des efforts pour ne pas mettre son corps en difficulté d'adaptation.

  • entrer dans l'activité : le rituel physique qu'est l'échauffement aide à se recentrer psychologiquement sur cette nouvelle activité de la journée.
  • être plus efficace pendant : le rendement global d'un organisme est nettement supérieur après un échauffement sérieux, en effet les étirements durant l'échauffement permettent de donner plus d'élasticité aux muscles, ceux-ci pourront donc mieux supporter les efforts qui suivent.

  • mieux récupérer après : mieux préparé, l’organisme s'est mieux adapté et a produit , à effort égal, moins de fatigue.

  • avoir plus de satisfactions après : les premières minutes de mise en action sont très souvent desagréables, elles correspondent aux premières adaptations physiologiques à l'effort. Autant en faire un temps spécifique et technique de préparation.

En résumé : un bon echauffement permet de limiter le risque de blessures.


Ce qu'il faut savoir

Les muscles et les tendons sont, en période de repos, à la température de 36 °C.
Or, on sait que:

Les muscles et les tendons ont un rendement maximum à la température de 38 °C. Cette température amène une baisse de la viscosité des muscles, une augmentation de l'élasticité des tendons, une augmentation de 80% de la souplesse musculaire, une augmentation du débit d'oxygène sanguin ( de 15% au repos, le débit sanguin des muscles actifs passe à 80-85 % du débit cardiaque après 3 à 4 mn d'effort) et des réactions musculaires plus rapides aux impulsions électriques.

Le système nerveux a un fonctionnement optimum entre 38°C et 39°C. Ce système regroupe l’ensemble des circuits de commande, de contrôle et de coordination de l'action du corps, il est donc très important qu’il soit parfaitement fonctionnel. Une augmentation de 2° C de la température du corps entraîne une augmentation de la vitesse de contraction de 20%.

Pour ces 2 raisons, un pratiquant échauffé à 38°-38,5°C et qui a conservé cette température corporelle peut ensuite travailler physiquement avec moins de fatigue, moins de traumatisme articulaire et avec une précision supérieure qu'un pratiquant non échauffé. Il obtient de meilleurs résultats (meilleure qualité technique, plus de régularité, meilleur niveau de performance,..) et apprendra plus vite qu'un pratiquant non échauffé


Comment bien s'échauffer ?

Avertissement: Il est indispensable de pratiquer les échauffements et les étirements sous les conseils de personnes qualifiées. Un exercice mal fait peut être la cause de blessures.

Dans un premier tempt il est nécessaire d'augmenter sa fréquence cardiaque, sa tension artérielle, et sa fréquence respiratoire : pour ce faire courir pendant quelques minutes.

Chaque groupe musculaire est d'abord échauffé, puis étiré. L’étirement n’est possible qu’après un échauffement du groupe de muscles concerné ! Il faut donner le temps aux muscles de s’étirer (au moins 30 sec) et expirer pour gagner en allongement. C'est rarement agréable pendant l'effort, mais c'est très très utile et agréable après. On travaille toutes les parties du corps de la tête au pied.